Hello tout le monde.

Bienvenu à tous dans cette nouvelle analyse photo.

Je vous présente cette semaine Lolly Wish, avec qui j’ai pu collaborer sur un shootting photo. Artiste, performeuse et chanteuse, elle évolue dans le monde du burlesque et se produit d’ailleurs actuellement au non moins célèbre Crazy Horse à Paris

1/160 – f/1,8 – ISO 640

Instagram de Lolly Wish

Nous nous étions fixé comme objectif de faire un shootting boudoir dans le cadre de l’hôtel Le Berger. Cet hôtel est un ancien lieu de rencontres intimes des années 30s du siècle dernier à Bruxelles.

Ce shooting était intéressant pour Lolly qui à plus souvent l’habitude de shootings aux flashs quand elle collabore avec des photographes. Elle était assé intriguée de mon intention de ne travailler qu’en lumière naturelle. L’idée était de faire des photos boudoir avec une modèle aux formes généreuse comme Lolly peut l’être. Une véritable ode à la féminité hors des clichés habituel.

A l’hôtel Le Berger, Lolly a ses entrées car elle s’y produit de temps à autres. Du coup nous avions eux le choix de deux chambres et j’ai choisi celle avec la plus grande fenêtre, la plus lumineuse.

Analyse

De ce shootting, je voudrais surtout revenir sur cette photo, ce portrait.

J’avais demandé à Lolly de se placer face à la fenêtre.

Dehors le temps nuageux était idéal pour ce type de portrait. A savoir une lumière douce et très diffuse.

De plus, j’avais demandé à Lolly de se placer au dessus de la literie blanche pour avoir une réflection de la lumière par le bas dans son visage et donc atténuer au maximum les ombres. Le but étant de faire un portrait le plus flatteur possible. Sans cet effet de réflection, le portrait aurait probablement plus ressemblé cela. Des ombres douces à cause des nuages mais qui auraient quand même marqué plus le visage.

Je ne dis pas qu’il ne faut jamais faire d’ombres dans les visages, mais tout dépend toujours de l’intention voulue à la base. Dans ce cas ci, un visage de femme que je voulais sublimer.

J’aurai travaillé différemment un visage d’homme où je me serai permis plus d’ombres, mettant en valeur le côté anguleux du visage comme dans cet exemple.

Il faut savoir que l’on apprend beaucoup en copiant. Du coup un truc assé simple en photo pour savoir comment un modèle à été éclairé, est de regarder attentivement ses yeux. On voit bien ici la fenêtre, et la réflection blanche du drap sous le visage de Lolly.

Je serais toujours plus attiré par une lumière que je ne comprend pas que par une lumière dont je comprend assez vite le mécanisme. Cela me turlupine la plupart du temps et j’essaye de refaire pareil et c’est cela qui fait progresser.

Ici encore, c’est grâce à une lumière bien choisie, un modèle placé de manière judicieuse que j’obtient un résultat précis.

Sondage

Voilà, c’est déjà tout pour cette vidéo, pour ce portrait mais je profite de l’instant pour vous rappeler que j’ai lancé un petit sondage sur le blog et les réseaux sociaux. Je vous demande votre avis sur un sujet photo d’un futur PDF qui sera disponible gratuitement en ligne. Le sondage sera encore disponible une petite semaine à partir de la diffusion de cet article.

N’oubliez pas de vous abonnez au blog, à la page facebook, youtube, instagram et tous les autres réseaux sociaux.

N’hésitez pas non plus à me faire des retours sur des analyses que vous souhaiteriez ou des sujets spécifiques à traiter.

Et n’oubliez jamais que autant que tous les éléments d’une photo, la lumière raconte elle aussi.

Ciao

Dati

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

One thought on “Analyse 03 – Portrait face à la fenêtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *