Hello tout le monde.

Bienvenu à tous dans cette nouvelle analyse photo.

Cette semaine une analyse un peu spéciale car elle demande un petit pré-requis que je vais vous expliquer tout de suite.

Introduction

Cette photo à été prise lors du shooting d’un loft dans la banlieue bruxelloise pour le compte d’un architecte d’intérieur.

Mais avant tout il faut que je vous emmène dans le logiciel et que je vous explique ce que sont des calques et ce qu’est un masque.

Un calque pour commencer, est comparable à une feuille de papier sur lequel serai mon dessin ou ma photo. Je peux empiler comme on le voit, différents calques. L’un se mettant au dessus de l’autre. On peut les bouger, comme on peut les intervertir ou même les cacher en cliquant sur l’icône de l’oeil.

Ceci étant dit, j’en viens aux masques. C’est une sorte d’option que l’on peut rajouter à un calque. A savoir la possibilité de voir à travers ou non par le simple fait de dessiner sur le masque en noir et blanc. Le noir permettant de voir à travers le premier calque.

Je peux dessiner avec différentes formes, ou intensité.

Analyse

Maintenant j’en viens à ma photo.

Comme je vous l’avais dis, j’ai réalisé différents clichés à partir d’un même point de vue. M’aidant pour le coup d’un trépied photo pour garder le même point de vue. Des clichés pris avec différentes temps de pause. Ce qui me permet d’avoir différentes expositions. De moins exposé à plus exposé.

De 1/50 de seconde, de 1/25 de seconde, de 1/13 de seconde et enfin de la dernière de 1/6 de seconde. Tout ça pour monter le tout dans mon logiciel de retouche qu’est photoshop.


1/6 s – f/11 – ISO 800


1/25 s – f/11 – ISO 800


1/13 s – f/11 – ISO 800


1/50 s – f/11 – ISO 800

Le but final étant dans mon montage de prendre les zones de chaque photo qui m’intéressent. Les parties les plus sombres ou les parties les plus clair.

On le voit bien ici, c’est bien ma gestion de la lumière dans le facteur temps qui m’a permis d’avoir le rendu précis que je voulais.
À savoir une lumière homogène partout sans ombres trop marqué pour révéler au mieux le travail d’architecture de la pièce.

Voilà c’est tout pour cette analyse qui était un petit peu technique.

N’oubliez pas de vous abonnez au blog, à la page facebook, youtube, instagram et tous les autres réseaux sociaux.

N’hésitez pas non plus à me faire des retours sur des analyses que vous souhaiteriez ou des sujets spécifiques à traiter.

Et n’oubliez jamais que autant que tous les éléments d’une photo, la lumière raconte elle aussi.

Ciao

Dati

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 16
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *