Hello, tout le monde,

Un article un peu spécial aujourd’hui car je vais vous parlez essentiellement de comment je créer ma lumière artificielle ou plutôt, quel sont les flashs que j’utilise.
Même si le blog ne se veut pas trop technique, vous aurez maintenant la clef de lecture en ce qui concerne mes flashs pour les futures analyses d’images.

Je shoote principalement avec des flashs cobra de la marque Yongnuo ou Canon pour réaliser la plupart de toutes mes photos quand je manque de lumière ou que je veux être plus créatif.

Pourquoi ces flashs précisément ?
Tout simplement parce qu’ils sont léger et que essentiellement je shoote en déplacement
L’appellation flash cobra vient tout simplement de leur forme de serpent cobra.

Les flashs

J’ai ici mon flash Canon 580 EX-II et mon flash Yongnuo YN560-III.

Comme on peut le voir déjà à première vue, le flash Yongnuo n’est en fait qu’une simple copie chinoise du flash Canon.

La première grande différence est le prix.

Le Canon 580 EX-II est entrain de disparaitre mais actuellement on peut encore le trouver à partir de environ 250 euros en occasion mais jusqu’à plus de 500 euros sur le site de la fnac.

Le Yongnuo YN560-III quand à lui coûte seulement aux environs de 50 euros. C’est donc déjà un argument assé décisif en terme de budget.

Au delà de ça, après autant d’années d’utilisation des flashs Yongnuo, et au vu du prix, vous pouvez me croire qu’ils sont très solide. J’en possède d’ailleurs 4, alors que je ne possède que 2 canon 580 EX-II.

Utilisation

Alors pourquoi autant de flashs me direz-vous ?
Tout simplement pour faire de la photo un peu plus créative.
Ici un exemple de setup sur un studio photo fun que j’ai mis en place lors d’un mariage tout récemment encore.

Exemple de setup:

et le résultat:
1/160 s – f/8 – ISO 12501/100 s – f/8 – ISO 1250

Maintenant en terme purement technique, le modèle Yongnuo YN560-III a tout du canon 580 EX-II sauf le TTL.
Le TTL veut dire “Trough The Lense”. À savoir une mesure de lumière à travers la lentille. Ce qui veut dire que le modèle YNc560-III n’a donc pas l’assistance autofocus pour la mise au point lors de faible luminosité.
Je précise bien que ce modèle l’a ne l’a pas. Mais il existe d’autres modèles de flashs Yongnuo qui l’ont mais sont un peu plus cher. Pour ma part, lors de mon achat de ces 4 flashs Yongnuo, je possédais déjà mes 2 flashs Canon qui eux ont le TTL.

Mais la grande différence et la raison principale qui m’ont fait acheter les Yongnuos, est qu’ils peuvent-être déclenchés à distance avec une télécommande.
La Yongnuo RF-603C II. Avec cette télécommande je peux déclencher tous mes flashs de la marque en même temps.

On la place sur la griffe de l’appareil, je place mon flash en mode réception de signal et c’est parti je peux shooter à distance jusqu’à environ 100 mètres selon les spécifications de la télécommande. Cette petit télécommande fonctionne avec de simples petites piles AAA.
Personnellement je n’utilise que des piles de la marque Eneloop. Piles AAA qui maintiennent leur niveau de charge pendant plusieurs mois. Je vous les conseils plus que fortement.
Egalement pour mes flashs, j’utilise des piles Eneloop.

Yongnuo n’est pas la seule marque chinoise à faire des copie des produits Canon à moindre cout. Il existe par exemple la marque Godox qui fait le même type de reproduction Canon. Mais leurs flashs fonctionnent principalement avec des batteries lithium. Ce qui doit surement leur donner une belle autonomie je n’en doute pas, mais si l’on se retrouve à cours de batteries, il n’est pas possible d’aller acheter en urgence des piles AA pour ses flashs au supermarché du coin.

Conclusion

En résumé, je travaille principalement avec un flash Canon quand il doit être sur l’appareil directement comme ici. Le TTL du Canon aide à la mise au point via sa mesure d’assistance autofocus.

0,3 s – f/7,1 – ISO 1000

Et je travaille avec mes flash Yongnuo quand je veux placer mes flash en déporté comme sur cette photo.

1/100 s – f/8 – ISO 1250

Voilà pour ce qui est de mes flashs, j’aborderai dans un article prochain, les diffuseurs de lumière que j’utilise comme les parapluies principalement ou autres.

N’oubliez pas de vous abonnez au blog, à la page facebook, youtube, instagram et tous les autres réseaux sociaux.

N’hésitez pas non plus à me faire des retours sur des analyses que vous souhaiteriez ou des sujets spécifiques à traiter et n’oubliez surtout pas que comme tous les éléments d’une photo, la lumière raconte elle aussi.

Ciao

Dati

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 17
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *