Hello tout le monde,

Bienvenue dans cette nouvelle analyse.

Cette semaine on sort en boite.

Je vous propose vous montrer le premier type de photos que j’ai produit en tant que photographe professionnel. En effet j’ai commencé à de venir photographe professionnel en travaillant dans différentes soirées.. C’est l’un des tout premier boulot pour lequel j’ai été payé.

Donc cela relève vraiment d’une toute première expérience sur le terrain et de travail à fournir avec une deadline.

Analyse

0,8 s – f/8 – ISO 640

Plus qu’une simple analyse de photo spécifique, je voulais surtout prendre une photo assé représentative de ce genre de photo pour vous montrer la technique utilisé. Un personnage bien exposé avec un arrière plan un peu psychédélique en terme de lumière.

Il s’agit en fait d’une combinaison de pause longue et d’un coup de flash. La magie de la chose, réside surtout dans le choix approprié de ses paramètres.

En soirée, il faut comprendre que la lumière manque cruellement. La solution classique, serait de prendre un flash et shooter de manière automatique en déléguant en toute confiance les réglages à son appareil mais il s’agit bien sur là aussi d’une grave erreur.

Le choix du flash est juste, mais c’est loin d’être la solution toute faite. Avant tout il faut être en manuel et décider de ses réglages. Le soucis de juste shooter avec son flash dans un endroit sombre, est que le temps d’exposition ne laisse pas à la lumière ambiante le temps de s’imprimer sur la surface sensible du capteur de l’appareil photo. Cela se règle soit par augmenter les isos à outrance, soit par ralentir le temps d’exposition.

Les isos étant la sensibilité à la lumière plus ou moins forte du capteur.

Mais cette sensibilité à ses limites. Au plus on monte dans les isos, au plus on à de “bruit” dans l’image, il sera donc plus judicieux de ralentir le temps d’exposition.

Mais qui dit ralentissement du temps d’exposition, dis flou de bouger. Et c’est là que vient le véritable questionnement et choix artistique en terme photo. Qu’est ce qui nous importe ?
Le fond ou le sujet ?
Dans ce cas ci le sujet bien sur.

Dans ce type de photo, je n’hésite pas à faire bouger les personnes. Il ne faut pas “obéir” simplement quand on vous demande une photo. C’est vous le photographe, et ce sont eux qui veulent une belle photo. C’est vous l’expert en somme. Personne ne les déplacera à votre place. Il faut toujours aller chercher sa photo.

Tout cela simplement pour m’assurer de l’arrière plan de ma photo pour avoir cet effet psychédélique. Donc en général je cherche où sont les lumière de la salle et je les place dos à ces lumières.

Je m’assure également de les placer là où eux seront dans la pénombre. Car n’oublions pas que ma photo aura un temps de pause plus long que la normale. Je dois donc m’assurer que la seule chose qui vienne illuminer leur visage, soit mon flash.

Ce sont donc les 2 facteurs principaux qui vont définir la placement de mes sujets. Le fond lumineux du club et le fait que mes sujets soit dans la pénombre.

Une fois cela fait, je sais que je peux shooter au flash et le temps restant de la pause, je bouge mon appareil pour créer ces lignes de flous.

Si je filmerai en même temps la vision qu’aurai mon appareil de la scène, cela donnerai cela. Un coup de flash d’abords. Ensuite le sujet retombe dans la pénombre et ensuite le fond aurait le temps de s’imprimer sur le capteur de l’appareil. Résultat un sujet bien exposé avec un fond lumineux “flou”.

A proprement parlé, c’est réellement le fond qui donne tout le caractère à la photo. Qui donne l’ambiance de la photo. Si il s’agissait juste de mon sujet exposé avec un fond noir, la photo n’aurai aucun intérêt.

Toute la finesse de la photo ici réside dans la gestion méticuleuse de la lumière. Un flash bien exposé, un temps de pause défini avec une surface sensible à la lumière réglée idéalement.

Sur bien des aspects, ici c’est bel et bien la lumière qui prend toute sont importance et qui raconte le lieu et l’ambiance de la photo.

Voilà pour cette analyse. Concernant toutes les questions relatives aux flash que j’utilise, je vous renvoi vers une vidéo que j’ai sortie récemment sur cela.
https://dati.studio/mes-flashs-canon-580-ex-ii-vs-yongnuo-yn560-iii/

N’oubliez pas de vous abonnez au blog, à la page facebook, youtube, instagram et tous les autres réseaux sociaux.

N’hésitez pas non plus à me faire des retours sur des analyses que vous souhaiteriez ou des sujets spécifiques à traiter et n’oubliez surtout pas que comme tous les éléments d’une photo, la lumière raconte elle aussi.

Ciao

Dati

Mon matériel pour cette photo:

Canon EOS 5D Mark II: https://amzn.to/2Pxw6oA
Flash canon 580 EX-II : https://amzn.to/2POX883
Canon EF Grand Angle 17 / 40 mm : https://amzn.to/2JoMPoK

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 22
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *